Stefan Wewerka, Malheureusement, cela restera à l'état de projet

 

 

Couper en deux le globe terrestre, tourner les deux moitiés et puis les récoller. Akkra sera alors la banlieue de Londres et le Niger se jettera dans la mer du Nord. Il fera terriblement chaud à Londres ou, inversement, froid à Akkra. C'est très difficile à prévoir exactement. Le restant du côté ouest des grosses Britanniques se situera à proximité du pôle nord et les Anglais deviendront encore plus froids, Paris sera tout près de l'équateur, en somme tout se trouvera brusquement déplacé ...

 

Paris, décembre 1962